mercredi 18 octobre 2017

Humour (Acte LVIII) J'ai exposé avec Vincent Lamouroux à la Friche Belle de Mai - Marseille

J'ai exposé à la Friche Belle de Mai avec Vincent Lamouroux - Mercredi 18 octobre 2017 - 16h14 - Marseille


























La luminosité de la chaux utilisée par Vincent Lamouroux m'a tout de suite frappée. Ce tas de poudre volatile, faisant face à la grande baie vitrée de la Friche Belle de Mai, renvoyait la lumière naturelle. J'imaginais alors le rouge intense de mon carré, apposé au blanc immaculé. L'acte LVIII était né.

samedi 14 octobre 2017

Humour (Acte LVII) J'ai exposé avec Victor Vasarely - Aix-en-Provence.


 Je sais, j'y suis retournée, et là, quand j'ai vu ces carreaux rouges, je n'ai pas pu m'empêcher...
Humour (Acte LVII) J'ai exposé avec Victor Vasarely - Aix-en-Provence. Samedi 14 octobre- 16h50

jeudi 12 octobre 2017

Magnets.




















J'étais curieuse de voir ce que cela pouvait donner en transformant mes dessins en objet commercial.

mardi 10 octobre 2017

Murmure de murs Barcelone

A Barcelone j'avais été fascinée par cette profusion de street art, notamment sur les portes. J'en avais fait plusieurs photos pour me souvenir de ces moments là.  Ces images qui apparaissent, faisant disparaître celles d'en dessous, donnent vie au mur qui se transforme au fil du temps. Rien n'est figé.  Ces superpositions multiples, additionnées au vieillissement du mur, du revêtement, créent une texture irrégulière qui m’intéresse au plus haut point et qui rejoint mon travail sur la mémoire. Les murs murmurent leurs secrets à ceux qui veulent bien prendre le temps de les observer...
Murmure de mur - Barcelone - acrylique, pigments, encre de chine, posca et transfert sur bois 30x30

lundi 9 octobre 2017

Marseille

Marseille - acrylique, pigment, encre de chine et transfert sur toile 40x40


Ici le soleil pense tout haut - acrylique, pigment, encre de chine et transfert sur toile 3
0x30 

La peau des murs

L'amour court les rues - Acrylique, pigment, encre de chine sur bois 30x30 


Ce travail semble assez éloigné de ce que je faisais il y a 20 ans... et pourtant...
Plus jeune, je cherchais à reconstituer la surface de la roche, la texture de mes montagnes qui me manquaient tant...
20 ans se sont écoulés. 
Et ma peinture est toujours aussi liée à mon environnement. Je me surprends à observer les murs en ville, leur peau constituée de craquelures, de peinture écaillée , de superpositions et d'  effacements. Ma peinture a changé car mon environnement a changé.

" Rue Quicampoix" Acrylique, pigment, encre de chine sur bois 40x40 



























Visages - Acrylique, pigment, encre de chine sur bois 30x30 

dimanche 8 octobre 2017

Humour (Acte LVI) J'ai exposé avec les grands noms de l'histoire de l'art.

Présente au Centre Beaubourg, je me suis fait plaisir. Je me suis organisée un festival personnel en exposant avec de grands noms,
- quelquefois pour la couleur, envie de confronter mon petit carré rouge brillant et lisse au bleu de Klein électrique et poudreux, ou créer un rappel coloré avec l'oeuvre de Kandinsky,
- quelquefois pour sa forme : quoi de plus rigolo que d'exposer mon carré devant celui de Malevitch tout en regrettant de ne pas être devant carré rouge sur fond blanc,
- ou bien pour sa matière devant l'oeuvre aux reflets lumineux de Raynaud,
- ou encore confronter  sa taille minuscule devant celle de Pénone,
- mais aussi tout simplement pour le plaisir devant celle de Jackson Pollock, car celle-ci est chère à mon cœur pour des raisons très personnelles.
Acte LVI - Centre Beaubourg - Paris- Samedi 7 octobre 2017
J'ai exposé avec Vassily Kandinsky

J'ai exposé avec Yves Klein

J'ai exposé avec Kasimir Malevitch

J'ai exposé avec Jackson Pollock

J'ai exposé avec Giuseppe Penone

J'ai exposé avec Jean-Pierre Raynaud

Humour (Acte LV) J'ai exposé avec David HOCKNEY Centre Pompidou - Paris

Humour (Acte LV) J'ai exposé avec David HOCKNEY
Centre Pompidou - Paris - Samedi 7 Octobre 2017 - 12h58























J' aime bien cette photo, différente des autres de la série "j'ai exposé avec". Il m'a été difficile de faire la prise de vue, tellement il y avait du monde, du mouvement, ce n'était pas aisé. J'aime le côté imperturbable de mon carré rouge. Seule la petite fille s'est aperçue que j'avais exposé parmi la foule et s'est approchée en demandant ce que c'était. Ha les enfants, ces grands observateurs !